Forêt bleue

Forêt bleue 

Création 2012

 

Création, décor et mise en scène de Dario Moretti
Musiques originales de Elico Nishimoto (the lico)
Avec Saya Namikawa – shakuachi et percussions
et Paola Herbertson – violoncelle

 

Sur la scène, dix arbres sonores, instruments bruts qui créent des univers de sons. À travers sa propre musique, chaque arbre raconte une histoire que le spectateur peut rendre personnelle, en cherchant dans son âme les émotions et les images évoquées par la musique.
Ce voyage est accompagné par les musiques d’un flûte (le “shakuachi”, un instrument japonais entaillé du bambou), d’un violoncelle et de deux pianos, composées exprès pour le spectacle par la composeuse japonaise the lico (Elico Nishimoto).
Le spectacle essaye de stimuler l’écoute dans sa dimension la plus pure, libre du fracas quotidien.
C’est pour cette raison que l’auteur a choisi de mettre en scène une forêt nocturne, où les lumières et les sons produits par chaque arbres arrêtent l’attention du spectateur.
Il s’agit d’une idée: l’idée d’un écoute et un régard totalisant, à la recherche, dans
l’ “architecture” des arbres – qui sont des veritables installations lumineuses – des images qui racontent les émotions évoquées par chaque paysage.
Après ce parcours, les enfants apprennent le silence et l’attention pour le monde qui les entoure, tandis que les adultes peuvent redécouvrir leurs souvenirs et des émotions que l’on croyait oubliées.
La couleur bleue de la forêt a la même acception de l’idéogramme qui représente le mot japonais: un bleu qui dégrade en vert, qui prend chaque nuance des parcs et des ciels des lieux où l’on vit et d’où, trop souvent, on n’a pas le courage de sortir.

 

Technique utilisée: théâtre musical
Durée: 40 minutes
Âge recommandée: 3-10 ans

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>