D’Orfeo

Conte en musique de l’Orfeo de Monteverdi

Teatro all’improvviso / Accademia degli Invaghiti

Texte et direction, Dario Moretti
Voix narrante, Giuseppe Semeraro
Son et lumière, Stefano Moretti
Production Teatro all’improvviso 2017

avec:

Anna Simboli, soprano
Alessio Tosi, ténor
GianAndrea Navacchia, baryton
Claudia Combs, violon
GianAndrea Guerra, violon
Valentina Soncini, viole
Gregorio Buti  violoncelle
Valerio Mazzucconi, trombone
Pietro Modesti, cornet
Elisa La Marca, théorbe
Saya Namikawa, percussions
Francesco Moi, clavecin e direction musicale
Dario Moretti, peinture au vif et effect visuels

À l’occasion du 450ème anniversaire de la naissance de Claudio Monteverdi, Teatro all’improvviso a créé une performance sur le Conte d’Orphée, en essayant à le rendre accessible aux jeunes aussi, sans pourtant en modifier la nature de l’oeuvre et la beauté de la musique.

Une voix narrante raconte l’histoire, en s’alternant à la musique, executée par l’Accademia degli Invaghiti, ensemble musical spécialisé dans le repertoire monteverdien et barocque.

Le texte narre simplement le conte d’Orphée, en s’inspirant soit au libretto original de Striggio, soit aux Métamorphoses de Ovidio.

L’intrigue se développe à travers les fondements de l’histoire: la fête de mariage, l’annonce de la mort d’Eurydice, le voyage en enfer, le retour sans avoir passé le preuve.

Le final utilise deux version inconnues: celle où les Baccantes tuent Orphée et celle où Orphée st accueilli en ciel par le Dieu Apollo.

La plante scénique consiste en une grande plate-forme, sur laquelle sont placés tous les interprètes, et un écran de projection vidéo qui sert de toile de fond. La plate-forme et l’écran prennent vie avec des lumières et des effets visuels qui agissent comme une scénographie pour le spectacle.

L’équipe musicale comprend neuf musiciens et trois chanteurs qui exécutent la musique de Monteverdi de manière optimale.

Les chanteurs interprétent des personnages divers, et aidés par les cordes, jouent également des rôles assignés au chœur.

La direction musicale est confiée au même claveciniste, Maestro Francesco Moi, qui a joué, pendant de nombreuses années, des concerts comme claveciniste, organiste, directeur de musique ancienne, pianiste et fortepianiste.

Les scénes et la peinture au vif par Dario Moretti complètent la mise an place du spectacle avec des couleur ed des ombres qui donnent encore plus force et vigueur aux actions narrées.

Le langage est contemporain, simple et bien compréhensible à tous, mais il conserve la qualité et le rigueur del l’oeuvre originale de Monteverdi.

 

D’Orfeo a débuté le 7 septembre 2017 dans le Palazzo Ducale de Mantoua, pendant Festivaletteratura, avec le support de Comune di Mantova et du Complexe Muséale de Palazzo Ducale.

Depuis que le Conte d’Orphée est né dans le Palais Ducal de Mantoue en février 1607, la choix la meilleure de fêter cet important anniversaire de la naissance de Monteverdi, il nous a semblé de proposer le conte dans une version plus adapte à une jeune audience, qui peut donc mieux s’approcher à l’oeuvre de Monteverdi et apprécier sa musique et son travail.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>